Super Mario Run

Après avoir snobé le marché des smartphones durant de longues années, Nintendo a changé son fusil d’épaule en espérant de nouveau connaitre un succès public, qu’elle n’a pas eu avec ses dernières consoles ou derniers jeux.

La mascotte du groupe Mario, en bon soldat, se lance dans la course durant la période de noel 2016. Après une longue attente suite à sa présentation surprise (qui se souvient de la présentation du iPhone 7 totalement éclipsé par l’arrivée du plombier moustachu) tout le monde se pose la question, le jeu sera t-il à la hauteur ?

La réponse est malheureusement NON ! Du moins à première vue.

Je suis un fan de la première fan de la première heure et j’attendais le jeu avec une impatience rare tant il a été survendu et à en lire les critiques presses j’ai l’impression que nous n’avons pas joué au même jeu voir qu’il y a une certaine connivence à ne pas trop égratigné Mario, comme si on ne pouvait pas trop dire du mal de cette icône du jeu vidéo. http://www.gameblog.fr/tests/2652-super-mario-run-iphone-ipad

Avant sa sortie, Nintendo a communiqué au compte goutte des informations qui permettaient de se faire une idée du jeu.

LE PRIX  : A 9,99 euros, le jeu est cher pour un jeu mobile mais peut s’expliquer par la licence que représente Mario au yeux du grand public. Il faut continuer à donner de la valeur au jeu. Seulement il faut qu’on en est pour notre argent.

LA DURÉE DE VIE : une fois les 3 premiers niveaux franchis, il faut passer à la caisse. En ça on suppose une durée de vie très rapide. Il faudra compter une bonne demi heure (après achat) pour venir à bout des 24 niveaux. La durée augmentera grâce au système des pièces mais ça on ne ne le sait pas de suite. Donc au final OUI la durée de jeu est très bonne au vu du prix

LE GAME PLAY : le game play bien que nouveau n’est pas aussi jouissif qu’il n’y parait. On retrouve clairement les réflexes d’un jeu mario mais le mode runner est assez frustrant maisJouer avec un doigt ça peut paraitre plaisant surtout dans les transports, mais la surprise est qu’on ne peut pas y jouer dans les transports.

INTERNET : acheter un jeu à environ 10 euros et ne pas pouvoir en profiter dans le métro c’est juste n’importe quoi. La publicité insiste sur le le côté « jouable avec une main » mais on ne peut pas y jouer quand on veut.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :