Alto Mail

 (MAJ décembre 2017 : Alto Mail a annoncé la fermeture du service et nous promets de revenir avec de nouveaux produits sous la marque OATH)

AOL réinvente la gestion et la lecture des mails même s’il reste difficile de déloger les mastodontes du secteur que sont Gmail et Outlook.

La firme américaine (qui a connu son heure de gloire dans les années 90) avait déjà tenté de revenir en 2012 avec ALTO MAIL, mais sans grand succès, il faudra attendre 2016 pour revoir ce service en tant que webmail mais surtout en se déclinant sur les nouveaux modes lectures des mails, que ce soit sur smartphone ou tablette.

Pour ma part, j’avais été totalement séduit (et je le suis encore) par la proposition principale qui était de classer ses mails via des piles (STACKS en anglais). Cette déclinaison du libellé ou de la catégorie, avait l’avantage de pouvoir visualisé simplement les contenus.

Outre son interface esthétique et pratique, ALTO MAIL propose la gestion de différents comptes mails. Que vous soyez chez Gmail/Inbox, Outlook, iCloud ou Yahoo, ALTO MAIL  vous donne la possibilité d’avoir tous vos comptes dans une seule interface SANS qu’on vous « suggère » régulièrement de tout basculé chez l’un ou chez l’autre.

Voici la vidéo du webmail version 2011 avec des fonctionnalités qui n’existent plus dans la version actuelle mais qui devrait refaire un retour :

Je vous rassure la nouvelle interface garde le même principe, il y a eu juste un petit lifting FLAT pour coller au design du moment.Je le disais plus haut, outre son interface et la gestion multi comptes, il y a d’autres fonctionnalités pratique au quotidien.

Plus besoin de chercher une photo ou une pièce jointe dans un mail, ALTO MAIL les classe automatiquement. Il suffit donc de cliquer sur la « pile » PHOTOS pour voir l’ensemble des photos.

Déjà en 2011, AOL avait compris que nous passions plus de temps à trier nos mails qu’à les lire et à donc voulu offrir une nouvelle expérience qui malheureusement n’a pas encore convaincu le plus grand nombre.

Les piles sont tout simplement des libellés déjà crées par défaut sous forme de carré (dans la version web) et rond (dans la version smartphone et tablettes). Le petit bonus est la version ALTO WEB, qui offre les mêmes fonctions mais depuis un navigateur.

En cliquant sur une de ces icônes/piles vous avez accès directement au mail du destinataire, plus besoin de faire une recherche. Un reproche à cette fonction qui est LE plus d’Alto, c’est l’impossibilité actuelle de la personnalisé avec une photo comme cela était faisable auparavant. Mais la bonne nouvelle c’est que cette possibilité devrait revenir prochainement (MAJ : la fonction est de nouveau présente)

L’application propose également un onglet type « dashboard », avec des informations affichées sous la forme de cartes, par exemple pour la réservation d’un voyage, ou pour les informations liées à un achat en ligne, ou la métro etc.

Les américains ont même la possibilité de commander Alto avec Amazon Echo, l’assistant vocal du géant du web, qui compte bien devenir indispensable. Concrètement avec votre Amazon Echo vous dites « Alexa peux tu regarder dans Alto l’horaire de mon prochain vol ? – Plutôt sympa quand on a pas les mains libres. Alexa est le nom qu’a choisi Amazon, sans doutes pour se démarquer de OK Google ou Dis Siri.

« Amazon Echo devrait sortir en France d’ici la fin de l’année 2017 ». En attendant voici une petite vidéo de présentation :

Revenons à ALTO MAIL, qui est selon moi, l’outil indispensable lorsqu’on gère plusieurs comptes mails (pour ma part 5). Malgré quelques lenteurs dans la récupération des mails et donc l’actualisation en direct, ALTO fait le job et chaque nouvelle mise à jour apporte son lot de correction et de nouveautés.

J’ai testé beaucoup d’outils de gestions de mail et ALTO est celui qui me semble le plus abouti. Je n’ai jamais compris le désintérêt du grand public mais surement puisque trop en avance sur son temps. Aujourd’hui je ne peux plus m’en passer, d’ailleurs je n’utilise que rarement les interfaces de Gmail ou Icloud chez qui je possède mes comptes mails.

Enfin sachez qu’en 2011 ALTO gérait également les réseaux sociaux. En plus de gérer les mails, on avait la possibilité d’avoir un fil d’actualité de ses comptes Facebook et Twitter.

ALTO semble choisir la prudence et ne pas offrir tout d’un coup. On peut imaginer que dans un futur proche, on pourra gérer les calendriers (faisable depuis le printemps 2017) ainsi que les réseaux sociaux (comme cela était possible avant).

Vous pouvez télécharger l’application sur le Apple Store ainsi que sur Google Play.

 



Une réponse à “Alto Mail”

  1. […] de la catégorie des oubliées (et probablement la ma préférée de toutes les applications avec Alto Mail). Ne cherchez pas Paper dans un quelconque store, Facebook l’a arrêté en 2014. Pourtant […]

%d blogueurs aiment cette page :