Slackline

Le slackline, ou slack, est un sport d’équilibre consistant à progresser sur une sangle élastique. En variant la hauteur et la tension de la sangle, le slackline propose différentes pratiques. Le slack est essentiellement un loisir ludique et familial. Mais avec les longlines et les highlines, les sensations extrêmes sont garanties

Le slackline, aussi appelé slack, est apparu en Californie, dans les années 1980. Ce sport aurait été inventé dans le parc national de Yosemite. Là, des groupes de grimpeurs auraient utilisé leurs sangles d’escalade pour des exercices de funambulisme. Ils attachèrent leurs sangles entre deux arbres, puis entre deux pitons rocheux. C’est le principe du slack : progresser sur une sangle souple, à la manière d’un funambule. En avançant sur cette surface instable, on travaille son équilibre et sa concentration. C’est aussi un excellent exercice de musculation, car tout le corps est mis à contribution.

Si le slackline est une discipline à part entière, c’est grâce aux caractéristiques de la sangle utilisée. En effet, le slack se base sur un fil souple, légèrement élastique. C’est d’ailleurs la sangle qui donne son nom à la discipline. Slackline signifie « ligne molle », par opposition aux lignes tendues (câbles d’acier des funambules). Cette sangle, empruntée au matériel des escaladeurs, se présente sous la forme d’une courroie tubulaire plate. Elle peut avoir une largeur variant de 19 à 50 mm. Sa longueur dépend de la pratique du slack : shortline, trickline, waterline, longline ou highline.

Source Bloc.com :  http://www.bloc.com/article/sport/individuel/slackline-2011-03-22.html#ixzz3IKi1vMf9

 

 



Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :